On essaie de faire simple.
On travaille avec Accès en mathématiques et vers la phono en phonologie.
Mon binôme se colle sur ma façon de fonctionner:
pendant l’accueil, les moyens et les grands sont avec l’ATSEM et valident leurs brevets de travail.
Je suis en langage avec les petits au coin regroupement. On habille notre mascotte à l’aide d’une veste aux couleurs du loup qui voulait changer de couleurs.

Puis je prends un groupe de petits ; les autres partent aussi travailler sur leurs brevets.

Ensuite je les réunis.
Ce temps de regroupement évolue dans l’année.
Au début, il est très court car les PS sont avec nous.
on travaille « la poutre de la matinée »:une flèche sur laquelle on met des photos qui représentent les grands moments de la matinée.
En fin d’année, on affiche les absents; on compte combien il y en a ; les petits doivent afficher combien il y en a sous différentes formes.
Pendant ce temps , les moyens et les grands comptent les présents en montrant au fur et à mesure sur la file numérique.
On réfléchit aussi à notre emploi du temps; on regarde la poutre du temps.
Un grand met le calendrier à jour.

L’après-midi, je reprends tout ça en l’approfondissant: ils lisent la date en pointant les mots.
En fin d’année, les grands mettent aussi hier et demain.

On parle météo.
On travaille les partages équitables : 6 doivent être sur un banc ; les autres doivent se répartir équitablement sur 2 autres bancs.

Au coin regroupement, ils doivent alterner un garçon , une fille dès le début de l’année et mettre un grand ou un moyen au bout de chaque banc.

6 enfants par banc: 3 et encore 3 (en calant ses pieds par rapport aux pieds du banc).
Les grands apprennent à compter de 6 en 6 et plus un par un par rapport aux bancs.

Tout ces temps sont collectifs; en même temps , j’individualise facilement car l’après-midi j’ai entre 10 et 15 élèves .
Le double ou triple niveau présente de nombreux avantages dont celui là.

Mon binôme suit cet emploi du temps.

En motricité, elle fait les jeux collectifs.
Elle a fait sa progression sur l’année.
Elle fait travailler les petits à part si nécessaire avec l’ATSEM.
Moi, la plupart du temps on travaille tous ensemble en motricité.
Les grands « aident « les petits.
Le fait d’avoir des grands aident à mettre en place les choses.
L’année d’après, dès la moyenne section, ils « aident  » les petits.

Au retour de la récréation, ce sont les ateliers: les moyens et grands sont autonomes sur feuille.
Moi je fais 3 ateliers qui tournent sur 3 jours.
Ma binôme fait le même atelier pour tous les grands.
Ma binôme s’occupe des formes et grandeurs; de la phonologie et de faire des écrits concernant l’album qu’elle étudie (un par période).

L’après-midi, on termine les ateliers du matin; on renforce , on corrige.
On prépare la matinée du lendemain .
On apprend de nouvelles notions.

On essaie que chacune ait de l’autonomie tout en gardant la même façon de fonctionner au niveau emploi du temps et respect des règles.

Voir aussi l’article emploi du temps qui complète toutes ces explications.

L’emploi du temps varie selon les années, le type d’élèves et la période.

Voici un exemple:

Annee 2019 2020 periode 2 emploi du temps

L’année dernière, ma binôme avait pris les sciences, les langues et travaillait sur différents albums en rapport avec les 4 éléments. Nous reprendrons ce système cette année.

Mes élèves fréquentent peu les coins poupées et garage ou autres.

 

Copyright © La Mater de Vlynette 2020
- tous droits réservés -
Le copyright porte sur la forme générale du site.
Les fichiers proposés peuvent être utilisés gratuitement et reproduits librement
pour une utilisation dans vos classes en indiquant l'auteur et la source du document.